× logo-ifm
  • photos
  • Actualités
  • émissions
  • programme
  • podcasts
  • videos

  • Le Conseil de l’Europe et l’Union Européenne lancent officiellement deux programmes conjoints d’Appui aux Instances Indépendantes en Tunisie et d’amélioration de la justice

    Le Conseil de l’Europe et l’Union Européenne lancent officiellement deux programmes conjoints d’Appui aux Instances Indépendantes en Tunisie et d’amélioration de la justice


    Soutenir la transition démocratique par le biais d’Instances indépendantes et performantes et d’une justice accessible et de qualité était au cœur de la conférence du lancement officiel des deux programmes conjoint Union Européenne  Conseil de l’Europe « Projet d’Appui aux Instances Indépendantes en Tunisie (PAII-T) et « Amélioration du fonctionnement, de la performance et de l’accès à la justice en Tunisie » (AP-JUST).

    Le lancement a été organisé le 20 juin 2019, en étroite collaboration avec le ministère des Affaires Etrangères et de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie avec la participation de Madame Gabriella Battaini - Dragoni, Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l’Europe, Son Excellence M. Khemaies Jhinaoui, Ministre des Affaires Etrangères et Madame Sophie Vanhaeverbeke, Chef de la coopération de la Délégation de l’Union Européenne, qui ont été accueillis par le Chef de Bureau du Conseil de l'Europe à Tunis, M. Tim Cartwright.

    Lors de son allocution, Madame Gabriella Battaini-Dragoni a souligné que « Le progrès de la Tunisie pour mettre en place les bases et consolider la démocratie sont indéniables ; ils constituent un exemple, et un espoir, pour la région ». Elle a également affirmé que « la volonté d’avancer sur la voie de la démocratie, de l’état de droit et des droits de l’homme soutenue par un partenariat tripartite, Conseil de l’Europe, Union Européenne et autorités tunisiennes, qui a fait ses preuves, est la clé de notre succès conjoint ».

    Madame Sophie Vanhaeverbeke, a souligné, de son côté, l’importance d’assurer une bonne coordination et communication parmi les partenaires clés et a attiré l'attention sur l'interconnexion qui existe entre les instances indépendantes et la justice et leur importance pour bâtir une Tunisie stable. De plus, elle a rappelé l'urgence d'accélérer la mise en œuvre des activités afin de voir de réelles avancées dans les deux programmes.

    Clôturant la session d’inauguration, le Ministre des Affaires Etrangères, Khemaies Jhinaoui a affirmé que « Nous mesurons à sa juste valeur l’apport du Conseil de l’Europe à la jeune démocratie tunisienne. En effet, depuis l’ouverture du bureau de l’Organisation à Tunis, dont je salue l’engagement et le dynamisme, notre coopération a pris une dimension nouvelle, en se renforçant notamment dans les domaines de la promotion des droits de l’Homme, de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance ».

    La cérémonie du lancement de l’AP-JUST et du PAII-T a été marquée par la participation des hauts représentants des autorités tunisiennes et de la société civile, présents en nombre, et a été suivie par des tables rondes permettant d’examiner avec les partenaires et bénéficiaires des programmes, les défis en perspective dans leur mise en œuvre et les moyens d’assurer leur réussite.

    La première table ronde portant sur « Le Fonctionnement, performance et accès à la justice en Tunisie : attentes et perspectives » a été organisée à l’attention des participants relevant du secteur juridictionnel et d’autres acteurs non étatiques, y compris des représentants de la société civile. Des enjeux principaux ont été soulevés ainsi que la nécessité de développer une vision stratégique pour le futur du secteur de la justice en Tunisie et méthodologie de mise en œuvre qui maximise les résultats et la coordination entre les bénéficiaires tunisiens et les partenaires internationaux.

    La deuxième, quant à elle, a réuni les participants relevant des instances indépendantes ainsi que des représentants de la société civile sous la thématique « Le rôle des instances indépendantes dans la gouvernance démocratique et le respect des droits de l’Homme : défis actuels et perspectives en Tunisie ». En reconnaissant le rôle clé que les Instances Indépendantes doivent jouer dans la transition démocratique en Tunisie, les participants ont réitéré l’importance de renforcer la coopération au niveau régional et ont rappelé le besoin de coordonner les différents appuis offerts par les partenaires internationaux.

    Rappelons que l’objectif général du PAII-T est d’accompagner l’établissement des instances indépendantes tunisiennes et de les soutenir dans l’exercice de leur mandat. L’AP-JUST, contribuera quant à lui à renforcer l’indépendance et l’impartialité du pouvoir juridictionnel, d’améliorer la qualité de la justice et de promouvoir son accès à tous les justiciables. Les deux programmes sont financés par l'UE à hauteur de 9,5 millions d’euro et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe avec une contribution financière de 1,06 million d’euro.

    • Site PAII-T : https://www.coe.int/fr/web/tunis/paii-t

    • Site APJUST : https://www.coe.int/fr/web/tunis/apjust

    • Photos



    Aussi dans la categorie : Nationale

    Météo d'aujourd'hui
    Nationale
    16/09 09:00

    Météo d'aujourd'hui

    Météo du jour : Possibilité de pluies et orages isolés
    Nationale
    20/08 13:00

    Météo du jour : Possibilité de pluies et orages isolés

    Météo d'aujourd'hui
    Nationale
    17/08 15:10

    Météo d'aujourd'hui

    Météo du jour
    Nationale
    24/09 15:35

    Météo du jour